Test de la machine à coudre Brother CS10s

Le Brother CS10s : un nouveau look et un rapport qualité/prix toujours au top !

Dans ce test, nous aimerions vous présenter le Brother CS10s. Cette nouvelle version reprend presque les mêmes caractéristiques que l’ancien modèle, la CS10, mais avec un nouveau design et quelques améliorations. On est donc toujours face à une petite machine à coudre électronique, avec un fonctionnement simple mais efficace. Ce modèle a particulièrement attiré notre attention car nous étions très curieux de savoir ce qu’une machine électronique proposé à un prix aussi bas pouvait offrir en terme de qualité. Bien que la CS10s se positionne clairement comme une entrée de gamme, elle offre de nombreux atouts et est tout de même équipée de 40 programmes de points différents.

Caractéristiques

40 points
Largeur et longueur du point réglable
Enfilage fil simplifié
5 boutonnières automatiques
Écran LCD
Éclairage du plan de travail par LED
Prix : 189,00 EUR sur Amazon

Points forts :
Qualité des différents points
Simplicité d’utilisation
Le prix pour une machine électronique
Les quelques améliorations par rapport à la version précédente

Points faibles :
Toujours pas d’écran éclairé
Fonctions assez limitées tout de même

À qui s’adresse le Brother CS10s ?

Le Brother CS10s convient aux couturières et couturiers qui recherchent une machine à coudre électronique mais qui ont un budget plutôt serré. Grâce à son très bon rapport qualité/prix, cette machine vous permettra de réaliser pas mal de travaux de couture différents sans pour autant vider votre porte monnaie.

Brother CS10sVM1 CS10s Machine à coudre, métal, blanc, rouge, full size sewing machine
Accessoires : 7 pieds presseurs, 5 aiguilles, tutoriel vidéo en ligne, etc.; Extras : limite maximale de Vitesse de couture et couture automatique.
189,00 EUR

On constate ces dernières années que le créneau des machines à coudre entrée de gamme est très porteur (au moment où nous écrivons ce test, la Brother CS10s est en rupture de stock un peu partout) et les constructeurs l’ont très bien compris.

Première impression et utilisation

Le bobinage du fil et la mise en route peuvent se faire sans le manuel d’utilisation, car Brother a placé des images descriptives sur ses machines à coudre histoire de faciliter la première utilisation. C’est bien pensé et on apprécie ce genre de petit détail.

La cassette s’insère verticalement et le guide fil est très pratique.

Le chemin du fil est bien marqué par des chiffres, de sorte que même un débutant peut s’y retrouver facilement. Une aide à l’enfilage est également présente ce qui rend l’opération vraiment très simple. La canette est insérée horizontalement sur cette machine à coudre et se trouve sous une plaque de protection transparente.

Fonctionnement

Les 40 points sont sélectionnables à l’aide de deux petits boutons “+” et “-” situés à côté de l’écran et le point sélectionné s’affiche bien sûr sur l’écran, de sorte que vous savez toujours quel programme vous utilisez.

La longueur et la largeur de point sont préréglées pour chaque point. Mais pas de panique, si vous souhaitez modifier ces valeurs, vous disposez d’autres touches “+” et “-” pour effectuer le réglage qui vous conviendra le mieux.

L’écran est à notre goût trop petit mais reste très pratique.

En parlant de l’écran, comme sur l’ancien modèle, celui ci est petit (trop ?) et non éclairé. On aurait apprécié que pour sa nouvelle version, Brother pense à installer un affichage éclairé. Par contre, le plan de travail dispose d’un éclairage LED qui est vraiment efficace.

Concernant la tension du fil, le réglage s’effectue via une petite roue qui offre des positions de 1 à 6 disposée à l’avant de la machine. Enfin, la machine est dotée d’un bouton de couture inversé.

Pour une machine de ce prix, il vous faudra cependant faire l’impasse sur certaines fonctionnalités : ici pas de réglage de la vitesse de couture ou de montée et descente de l’aiguille.

Améliorations

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, pas de grosse évolution concernant la Brother CS10s. Le design de la machine évolue et selon la marque cela passe aussi par une amélioration de la qualité grâce à une nouvelle structure du châssis en métal. La tige d’aiguille est mieux stabilisée et le confort d’utilisation est amélioré grâce à un passage plus large et un bras libre fin. Noter aussi que trois nouveaux modes de fonctionnement sont disponibles grâce à la mise à jour du logiciel.

Les différents points

Passons maintenant à l’essentiel : la qualité de couture. Et on peut dire qu’on a été surpris ! Nous avons cousu les 40 points et le résultat est impressionnant pour une machine de ce prix.

1 point droit
2 triple point stretch
3 points de suture
4 point zigzag
5 points zigzag 3 points
6 à 8 points de surjet
9 Point aveugle

10 Point aveugle
11 Point d’application
12 Ourlet de moule
13 Couture arquée
14-16 Points de connexion
17 et 18 point de sorcière
19 Couture décorative

20 à 24 points décoratifs
25 à 29 boutonnières
30 Point noué
31 Point de quilt
32 à 34 points décoratifs
35 à 37 Points de suture en satin
38 à 39 points de quilt

Comme vous pouvez le voir sur les différentes images, la machine permet d’obtenir un motif de point propre et stable.

Nous avons également plié les couches de tissu plusieurs fois et les avons cousues les unes sur les autres pour voir si la machine pouvait coudre sur plusieurs couches de tissu et sur les bords. Dans ce cas, la machine peut légèrement manquer de puissance mais honnêtement nous nous attendions à bien pire. Globalement il n’y a aucun problème avec les couches multiples de tissu et de molleton de volume

Le chien d’alimentation fait un bon travail, tout comme le pouvoir de perçage.

La machine à coudre possède 5 boutonnières différentes entièrement automatiques. Cela signifie qu’un programme est sélectionné et que la boutonnière correspondante est cousue par la machine en une seule fois. Il n’est pas nécessaire d’actionner d’autres boutons. Lorsque la boutonnière est terminée, la machine s’arrête automatiquement de coudre.

Pour vous donner quelques exemples de travaux réalisés : sac dont le tissu extérieur a été renforcé avec du molleton volumineux, le sac a été doublé, une fermeture éclair a été cousue et la machine à coudre a dû maîtriser de nombreuses couches de tissu et coudre sur la fermeture éclair bordée aux coutures latérales.

Accessoires et mode d’emploi

Les accessoires sont situés dans le compartiment à accessoires à l’avant de la machine. Pour ouvrir ce compartiment, il suffit de le faire glisser vers la gauche. Il ne s’agit pas d’un véritable compartiment avec un couvercle à ouvrir, comme sur les machines plus coûteuses, mais plutôt d’un espace creux dans lequel vous pouvez insérer le sac d’accessoires.

Les accessoires fournis avec la machine sont très complets.

Dans le sac d’accessoires, vous trouverez : 3 bobines en plastique, une autre est dans la machine. Ensuite, il y a un jeu d’aiguilles avec une aiguille 75/11, une 90/14 et une 100/16, une aiguille double, une brosse pour le nettoyage, un tournevis, un rouleau de fil et 6 pieds à coudre différents. Le champ d’application est donc assez vaste. Outre un manuel d’utilisation, des vidéos d’explications sont également disponibles en ligne pour vous montrer exactement les différents fonctions de l’appareil.

Voir l'offre sur Amazon

  • Qualité des points
  • Fonctionnalités
  • Ergonomie
  • Rapport qualité/prix
4

Verdict

La Brother CS10s est une excellente entrée de gamme. Petite, facile d’utilisation et donnant de très bon résultats, nous la recommandons chaudement pour toutes celles et tous ceux qui cherchent une bonne machine à coudre d’entrée de gamme à un excellent rapport qualité/prix !

Écrire un commentaire